Un pain sans farine et sans pétrissage

0 comment

C’est surprenant, mais oui, c’est bien vrai : il est tout à fait possible de faire son pain soi-même sans farine et sans pétrissage. En plus, c’est un pain très digeste, bien aéré et moelleux, que l’on peut garder longtemps.

À la maison, nous avons été conquis. Surtout, on peut changer très régulièrement de goûts et on n’a pas à entretenir son levain, ce qui est le point “embêtant” quand on veut faire son pain soi-même.  

Une autre avantage est le fait d’utiliser les graines entières à la place de la farine. Ainsi, on n’en met pas partout, il est plus riche en nutriments et on est certain de ce qu’il y a dans notre pain. 

Alors, quels ingrédients?

  • 350 g de graines de sarrasin blanc 
  • 350 g de graines de quinoa blanche
  • 180 g d’eau non chlorée
  • 1 càc de sel 
  • en option : un peu d’huile d’olive, du ghee ou du beurre fondu 
  • en option aussi : épices, herbes, fruits à coque, graines ou fruits secs pour varier le décor et le gout du pain 
  • ⏳ une dose de patience, car ce pain se fait en deux jours 😉 

Quelques précisions sur les ingrédients: 

📌 Il est très important que les graines de céréale ne soient pas grillées, car sinon la fermentation ne pourra pas avoir lieu.  

📌 La quinoa peut être remplacée par du millet ou des lentilles. Mais il faut savoir qu’avec le millet le pain sera plus compacte, et avec les lentilles le goût sera plus fort. 

📌 Pour avoir une eau non chlorée tu peux la filtrer, la faire bouillir pendant 15 minutes ou la laisser reposer dans un récipient ouvert pour que le chlore s’évapore. Dans ce cas, il faudra 24 heures à température ambiante ou deux heures dans le frigo. Chez moi nous avons installé un filtre sous évier afin d’avoir toujours une eau propre et sans gout à tout instant. 

📌 En écrivant cette article je me suis rendue compte que je n’avais jamais mis de matière grasse, et on a trouvé le pain très bon. Alors, à toi de tester et voir comment tu le préfères 😉 

Graines des céréales sans gluten en trempage

Les ustensiles: 

  • 2 récipients
  • 2 couvercles ou chiffons propres 
  • 1 passoire à petits trous (plus son diamètre est grand, mieux c’est) 
  • 1 moule par pain

À savoir que: 

📌 Il est très important que les récipients soient en terre cuite ou en verre, et jamais en acier pour que la fermentation puisse avoir lieu. En effet, l’acier nuit aux levures et bactéries qui permettent la fermentation. 

📌 Pour faciliter le démoulage tu peux utiliser du papier cuisson ou des moules à charnières. 

Comment procéder? 

Et maintenant le procédé, qui, même s’il est un peu long, est vraiment très simple et demande peu d’investissement. 

Le premier jour (au matin, par exemple) : 

Il faut bien rincer les graines séparément et les laisser reposer dans de l’eau non chlorée. Chaque bol devra être couvert d’une assiette ou d’un chiffon propre pour le protéger de la poussière, mais permettre la fermentation. 

Entre dix et douze heures plus tard (le soir): 

On égouttera les graines (pas besoin de les rincer), on les mettra dans un robot avec les 180g d’eau non chlorée et le sel. On les mixera selon l’envie du moment, ainsi pour sentir des petits morceaux croquants on mixera moins fort. Chez moi on aime lisse, alors on mixe à fond. Enfin, il faudra verser ce mélange dans un récipient, le couvrir d’un chiffon propre et le laisser fermenter. 

Le lendemain, après 12 ou 24 heures : 

A présent, la pâte a dû doubler de volume et a dû prendre la forme et la consistance du levain. Mais attention, plus on laissera fermenter la pâte mixée, plus le gout sera fort. Mais on le sentira au nez avant la cuisson. 😷😅 Alors, si tu n’aimes pas trop les gouts prononcés, essai juste avec 12 heures de fermentation et tu ajusteras lors des prochains pains. 

Maintenant on peux remuer légèrement tout en y ajoutant la matière grasse de notre choix. Puis c’est aussi à ce moment qu’on ajouterait les noix, raisins ou herbes si on a envie de varier les goûts. Enfin, un fois le moule huilé on pourra y verser le mélange.  

Ensuite, on laissera encore reposer le mélange 1 heure et on enfournera à 180º pendant une cinquantaine de minutes. Sachant que le temps variera énormément en fonction du moule, du four et de l’épaisseur du pain, restez vigilantes sur les premières cuissons. D’habitude je fais plusieurs pains et le temps varie à chaque fois un petit peu. Il faut donc rester attentive si l’on veut varier. 

Comment conserver le pain?

Si comme moi, tu ne manges pas beaucoup de pain, la meilleur option est de le trancher et le congeler. Tu pourras ainsi le décongeler au fur et à mesure de tes besoins. Avec un grille-pain, ça décongèle très vite. 😉

Sinon, enveloppé dans un chiffon ca peut durer une semaine. Par contre, au bout de 5 jours il fini quand même par devenir un peu trop dur et trop sec à mon gout. Mais 5-6 jours c’est déjà pas mal, non ?

Pain découpé pour congeler
Pain découpé pour congeler

Et on peut faire d’autres choses avec cette pâte?

Et bien, j’ai déjà tenté faire des crackers/biscotes et elles ont eu un franc succès. Pour les faire on séparera un peu de la pâte fermenté au moment ou l’on met les épices et qu’on la verse dans les récipients. 

On étalera cette portion à l’aide d’une cuillère sur un papier de cuisson placé sur la grille du four. On peut ensuite parsemer ce pain de ce que l’on veut. Moi, j’ai testé avec des graine des courge et de tournesol. Mais je testerai aussi avec des lardon et oignons (et du reblochon, pourquoi pas) pour faire un apéro. 

Et cette semaine j’ai utilisé la pâte à pain comme base pour une tarte flambée, et ce fut un autre succès! On en refera sans doute à nouveau.

Tarte flambée sans gluten
Tarte flambée

Je crois que je n’ai rien oublié. J’espère que ce pain te plaira, car même si le processus prend 2 jours, on n’a pas grand chose à faire sauf attendre et mixer. C’est vraiment simple et une belle alternative sans gluten et sans levain, tout en étant un pain très digeste et savoureux. 

À très bientôt! 

PS: la recette original je l’ai trouvé sur le blog fermentationvegetale.org 

0 comment
0

Ca va surement t'intéresser...

Leave a Comment

Bon appetit! L'Imparfait du Zéro Déchet utilise des cookies pour améliorer ta navigation sur le site. Si tu y restes, vaut acceptation de leur utilisation. ;) Miam! En savoir plus