Les soins de bébé zéro déchet: le bain

2 comments

Cette semaine je te présente le dernier volet des soins d’un bébé (presque) zéro déchet: les fondamentaux pour un bain naturel et sans déchets. Pour rappel: le premier volet parlait du change et le deuxième des soins des yeux et nez.

Je tenais à faire cet article car la peau de nos chérubins est très délicate, et on a trop tendance à l’agresser, sous l’influence de certains lobbies… Il faut donc savoir qu’à moins que notre petit souffre d’une pathologie, nous n’avons pas besoin de lui appliquer des produits quotidiennement. Leur peau est immature jusqu’à l’âge de 2-3 ans (comme leur système immunitaire, d’ailleurs): elle est sensible, surréagit, retient moins bien l’eau, et peut ainsi s’irriter plus facilement. Il faut donc la soigner et ne surtout pas l’agresser.

La fréquence d’un bain zéro déchet

Un bain zéro déchet est un bain qui n’existe pas! 😜

Sinon, sans aller à l’extrême, tu  peux déjà réduire les bains. Ton bébé ne travaille pas dans les mines et n’a nul besoin de prendre un bain tous les soirs. Déjà, c’est très contraignant pour toi et en plus, dans les premières semaines ton bébé DOIT bien prendre du poids. Lors des bains, il risque de prendre un peu froid et gaspiller une précieuse énergie qu’il pourrait utiliser pour grossir… 

Alors, tu vas peut-être me dire que dans le bain il est détendu, mais franchement, même à la maternité, j’ai vu presque tous les bébés pleurer et trembler en sortant du bain, pendant que leurs mamans, stressées, essayaient de les habiller au plus vite. Comme elles, pour moi la fin du bain était souvent source d’angoisse et non de détente. Je n’ai pas gardé un très bon souvenir de leurs tout premiers bains…

Ainsi, pour mon deuxième enfant, j’ai pris la main dès la maternité. J’ai osé leur dire que je ne souhaitais pas donner de bain à mon fils tous les matins. Et à ma grande surprise, on m’a dit que c’était un bon choix, qu’il en n’avait pas besoin. Comme quoi… J’étais ravie, et on l’a baigné une seule fois. Mais être maman, ça s’apprend doucement et à notre rythme. 😉

Cette fois plus confiante, j’ai continué à faire pareil à la maison et on leur donne le bain 2 fois par semaine (à moins qu’il y ait un accident qui requière un nettoyage complet).

En revanche, on fait attention à bien nettoyer le siège après chaque change et à lui faire une petite toilette quotidienne des plis du cou. Puis, dès qu’il a fait du quatre-pattes, on lui lave aussi quotidiennement les mains.

Favoriser une baignoir adapté d'occasion
Adapter la fréquence des bans dans le respect de la peau du bébé

De quoi a-t-on besoin pour un bain zéro déchet?

Il faut prendre conscience que bébé, en plus du fait qu’il ne patouille pas encore partout, ne transpire pas. C’est donc inutile d’abîmer sa peau à force de gels de douche ou de shampooings.

De l’eau claire suffit pour le bain. Mais attention, l’eau est aujourd’hui très chlorée, et le chlore assèche énormément la peau très délicate de nos bébés (et d’ailleurs, la nôtre aussi). Pour palier à cela nous ne devons pas trop prolonger les bains de bébé. On peut aussi enlever le chlore de l’eau, ajouter un filet d’huile végétale dans l’eau ou encore badigeonner bébé après le bain avec de l’huile, un baume ou une crème. 

Un bain zéro déchet avec une eau de qualité

Si ton bébé a une peau extrêmement sensible, tu peux enlever le chlore de l’eau. Et pour cela je connais trois options:

  • filtrer l’eau du bain -> tu peux la filtrer en installant une pommette filtrante dans la douche ou un filtre dans la bouche du robinet. Mais si tu as déjà un filtre installé dans ta cuisine, tu peux utiliser cette eau que tu chaufferas ensuite dans une casserole
  • laisser reposer l’eau quelques heures dans une casserole (2 ou 3 heures peuvent suffire), puis la chauffer juste avant le bain
  • bouillir l’eau pendant 15 minutes, puis laisser refroidir

Enfin, tu pourrais enrichir cette eau non chlorée avec des flocons d’avoine. Pour cela tu n’as qu’à moudre les flocons dans un moulin à café et les mettre dans un vieux collant noué. Une fois le collant dans l’eau, il dégagera petit à petit une sorte de lait très adoucissant qui apaisera la peau de bébé. Tu peux aussi passer le collant sur la peau de ton bébé, comme s’il s’agissait d’une éponge.

De l’huile végétale pour un bain zéro déchet

Une option plus simple pour protéger la peau de ton bébé du chlore serait d’utiliser de l’huile végétale. Soit en ajoutant un filet dans le bain, soit en badigeonnant bébé en sortant. En plus, si ça se passe bien et bébé n’a pas froid, tu pourras profiter pour lui faire un doux massage avec cette huile.

Les huiles végétales conviennent à la peau du nourrissant
Les huiles végétales conviennent à la peau du nourrisson

L’huile végétale la plus utilisée ces derniers temps pour les enfants est l’huile d’amande douce, mais tu peux aussi utiliser l’huile d’olive, de tournesol, de sésame, un macérât de calendula… Chaque huile a ses propriétés, et en fonction de la peau de ton bébé tu pourras être amenée à préparer un mélange adapté, ou bien les changer des temps en temps et instaurer ainsi une rotation qui lui conviendra.

L’huile doit être préférablement BIO car on veut éviter tout produit toxique sur la peau de bébé (les pesticides, par exemple). 

L’huile doit aussi être conditionnée dans une bouteille en verre teinté. En verre car c’est un matériau neutre qui se recycle véritablement (pour connaitre les problèmes du recyclage du plastique, tu peux télécharger mon Guide pour une poubelle plus vide, si ce n’est pas encore fait 😉). Et teinté pour protéger l’huile de la lumière directe et ainsi préserver toutes ses propriétés. 

L’huile doit également être extraite à froid car c’est l’extraction la plus naturelle. Sans produits chimiques, cette méthode préserve au mieux les propriétés des huiles. Ainsi, tu peux aller au rayon d’alimentation (à la place du rayon bébé), et tu trouveras les huiles dont tu as besoin à un prix bien moins chère. En plus, comme ces huiles ont une qualité alimentaire, il y a zéro risque d’intoxication si jamais ton petit porte sa main huilée à sa bouche.

En revanche il faut être précautionneuse et, comme pour la diversification alimentaire, il faut être sûre que notre bébé ne soit pas allergique avant de le tartiner. Ainsi, tu peux lui appliquer une noisette de l’huile en question sur le poignet, le soir au coucher, et attendre le matin. S’il n’y a pas de réaction (une rougeur, par exemple) tu pourras l’utiliser sur son corps ou dans son bain. Et attention, si tu veux utiliser une synergie d’huiles (un mélange), il faut d’abord les tester une par une.

Après le bain, un baume zéro déchet pour les bébés avec une peau délicate

Si comme mes enfants, le tien a une peau extrasensible et atopique (avec beaucoup de rougeurs et d’eczémas), le beurre de karité sera probablement ton meilleur allié. Ce beurre est très gras, très nourrissant et il laisse une fine couche qui protège la peau. En fait, il est tellement nourrissant, que tu n’auras pas besoin de l’utiliser quotidiennement.

Néanmoins il faut avoir quelques précautions avec le beurre de karité: il faut le choisir cru et non raffiné.

Pour le distinguer tu dois savoir que le beurre de karité cru a une couleur jaunâtre, est un peu difficile à étaler et a une légère odeur caractéristique. Mais aussi, il faut le protéger de la chaleur et de la lumière; et malgré ces précautions il ne dure pas indéfiniment puisqu’il périme. Tout cela peut être une contrainte, et c’est pour cela que les industriels proposent le beurre de karité raffiné. Ce beurre est blanc, facile à étaler, sans odeur et se garde longtemps. En revanche, dans le processus de raffinage, on vient ajouter des composants chimiques pas très chouettes et qui restent en petites quantités dans ce beurre. C’est pour cela que je ne peux que te conseiller un beurre cru et vivant.

J’ai partagé récemment sur mon compte Instagram la recette de mon baume fétiche à base de beurre de karité. C’est une recette qui me convient en texture et propriétés pour mes enfants. Elle se compose de beurre de karité, huile de coco et d’huile d’olive ou d’amande douce.

Et pourquoi un baume et non une crème? Car le baume est plus nourrissant et se garde plus longtemps puisqu’il n’y a pas d’eau dans sa composition.

Mais je comprends aussi que des fois on n’ait pas trop le temps, ou qu’on soit en voyage et que l’on ait oublié d’emmener notre baume… Dans ces cas, je partage avec toi la crème qu’on a utilisé avec ma fille : la Crème pour le visage Weleda. Elle nous a bien aidé quand on ne connaissait pas le beurre de karité.

baume au beurre de karité cru BIO
Baume au beurre de karité cru BIO

Les gadgets et le bain zéro déchet

Un bain zéro déchet est aussi un bain sans gadgets inutiles. Je pense notamment:

  • aux thermomètres -> ils sont presque toujours en plastique et finissent trop vite dans nos poubelles. En revanche nos coudes resteront avec nous pour toujours (enfin, espérons-le). Il suffit donc de mettre ton coude dans l’eau du bain et tu sauras tout de suite si elle est trop chaude ou trop froide
  • aux éponges -> pour la naissance de ma fille on nous avait offert deux éponges : une synthétique et une autre naturelle. On ne les a pas trouvé pratiques du tout et on ne les a quasiment pas utilisées. Tu comprends que pour notre deuxième on a tout fait à la main et au gant de toilette. Car le gant, lui, il dure très longtemps
  • aux jouets de bain -> s’il y a un jouet que l’on doit banir, c’est les jouets plastiques avec un trou pour les remplir d’eau. Ils peuvent être rigolo un certain temps, mais leur intérieur moisit hyper vite et ils finissent toujours dans la poubelle. Il y a maintenant de très beaux jouets en caoutchouc naturel qui font du bruit et n’ont pas de trous. Tu peux également penser aux jouets d’occasion. À la maison nous avons récupéré des jouets de la crèche que j’ai désinfecté avant avec de l’eau chaude, du savon et du vinaigre blanc

Enfin, je voudrai dire un mot sur la baignoire. On peut effectivement faire sans. Certains utilisent les lavabos, des bassines, leur propre baignoire… On a tout essayé, mais on a trouvé notre compte uniquement avec une baignoire plastique adaptée à sa taille. Néanmoins, on l’a hérité d’une nièce et on espère la léguer à un future neveu ou une future nièce. 

Comment faire un bain zéro déchet quand bébé grandit?

Quand bébé grandit, on va probablement augmenter la fréquence des lavages; car maintenant il a de la terre sur ses mains, de la purée de carottes sur le visage, de l’omelette dans ses cheveux… Dans ce cas tu pourras utiliser du savon d’Alep, du savon surgras saponifié à froid ou du savon au lait maternelle fait maison.

Je n’ai pas encore essayé le savon au lait maternelle, mais je le trouve tellement intéressant que je ne peux pas m’empêcher de partager sa recette. D’autant plus que j’ai bien l’intention de l’essayer très bientôt, et une fois fait ce sera pour toute la famille!

Tout ce qu’il te faut c’est:

  • 100 g de savon de marseille -> idéalement en pain, de couleur verte (à l’huile d’olive) et avec de la glycérine ajoutée (pour avoir plus de douceur pour la peau) 
  • 100 g de lait maternelle
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco vierge BIO

Les étapes à suivre sont très simples: 

  • râper le pain de savon de Marseille (plus c’est fin, mieux il fondra)
  • faire fondre au bain-marie le savon dans le lait maternelle
  • ajouter l’huile de coco
  • mettre dans des moules (en silicone sera plus facile à démouler)
  • laisser sécher pendant 1 mois dans un endroit frais et sec 

Tu trouveras la recette original ici. Et n’hésites pas à jeter un coup d’oeil aux commentaires. Il y a déjà beaucoup de précisions très utiles.

Laver les cheveux de bébé quand ils poussent

Et bien, quand les cheveux pousseront tu les laveras… avec de l’eau! Rien d’autre. Que de l’eau. Les cheveux, même des adultes, n’ont pas besoin d’être lessivés, et ceux des enfants encore moins! Ma fille a 4 ans, et on ne lui lave ses cheveux qu’avec de l’eau. Alors un bébé, nul besoin de lui mettre un shampooing sur ses cheveux tout fins et tout doux. Fais-moi confiance, reste simple. Tu économiseras de l’argent et tu feras un énorme cadeau à ton enfant en lui protégeant son cuire chevelu.

Pour la petite confidence… je ne me fais plus de shampooings depuis presque 2 ans!! En septembre 2018 j’ai fait mon dernier shampooing. Mes cheveux se portent super bien et sont très propres. Mais ça, c’est une autre histoire que je te raconterais un autre jour 😉

Rien que de l'eau pour de cheveux propres et zéro déchet
Rien que de l’eau pour des cheveux propres et zéro déchet

Parfumer son bébé après le bain…

Enfin, avant de te quitter, je tenais à dire un mot par rapport aux eaux de toilettes… ces eaux “faites pour nos bébés et enfants”… Je n’ai jamais compris leur existence, vraiment. Nos bébés sentent tellement bon! Pourquoi cacher leur odeur unique et douce? Pourquoi leur imposer une même odeur artificiel à tous nos petits? Nos enfants ont une merveilleuse odeur, ne la cachons pas, ne la changeons pas!

J’espère que ce post te sera utile. Et comme d’habitude, n’hésites pas à me poser tes questions ou me faire part de tes astuces. J’aime apprendre et tester tout ce qui est naturelle et respectueux. 🤗

2 comments
0

Ca va surement t'intéresser...

2 comments

Magali 12/05/2020 - 09:36

Chez nous, le bain, ça a commencé à après la naissance quand nos bébés avaient au moins une semaine voire 10 jours…. Parce qu’il faut laisser le temps au corps d’absorber le vernix dont sont enrobés les bébés à la naissance ce qui protégera leur peau très sensible. C’est sûr que à la maternité en Espagne, je suis passée pour une française dégueulasse qui refusait de laver son bébé, mais je m’en fous! Dans la vie de tous les jours, c’est comme chez toi Sésé. En fonction des activités, des cacas, etc, En gros, je crois que notre dernière de 2 ans prend un bain 1 à 2 fois par semaine, max. Le grand de 11 ans, lui, c’est douche après chaque session de sport, donc tous les 2 jours environ. On utilise du gel douche d’une marque allemande, très peu en quantité, une noisette. Et si la p’tite est d’accord, on la tartine d’huile d’amande douce à la sortie du bain. Mais il y a bien une chose qu’elle veut toujours après le bain, c’est la tétée!

Reply
Sesé 17/05/2020 - 10:55

Bravo Magali!!

Je n’ai pas osé autant à la maternité 🙁 Tu as du courage et tes convictions sont fortes 🙌🏼 Tu doit être fière!
Les tétées…!! ❤️ Avec ma grande c’était systématiquement tétée après le bain, car elle pleurait énormément. Avec le deuxième c’est différent, il ne pleure plus et Guillaume peut s’occuper du bain. 🙂

Reply

Leave a Comment

Bon appetit! L'Imparfait du Zéro Déchet utilise des cookies pour améliorer ta navigation sur le site. Si tu y restes, vaut acceptation de leur utilisation. ;) Miam! En savoir plus